Catégorie : Zen

Fleur de Lotus, signification

La fleur de lotus

La fleur de lotus, une métaphore bouddiste

La fleur de lotus représente une métaphore bouddhiste. Cette belle fleur s’épanouit au milieu des marécages, ce qui représente la possibilité pour tout individu d’atteindre l’Eveil, quel que soit son milieu de départ. Le lotus tire sa beauté de l’obscurité de la vase, ce qui effectue un renvoi au Bouddha qui décida de renoncer à sa vie de prince après avoir vu la vieillesse et la mort de ses yeux. La fleur de lotus peut symboliser le chemin de l’éveil :
• les racines, purement matérielles et sous la surface de l’eau.
• les feuilles qui s’ouvrent avec le jour au-dessus de la surface de l’eau.
• enfin la majestueuse fleur qui émerge au cœur et qui pourrait être assimilé à l’Eveil.

La fleur de lotus est liée à la renaissance et au développement de l’esprit. Elle symbolise la croissance spirituelle et la capacité à s’élever au-delà des obstacles de la vie.

Botanique  & histoire

Comptant parmi les fleurs les plus anciennes apparues sur la Terre et n’ayant pas beaucoup évolué depuis son apparition, la fleur de lotus est paradoxalement au centre des recherches technologiques les plus récentes… Ce sont ses feuilles qui intéressent au plus haut point les chercheurs, et en particulier leurs propriétés hydrophobes et autonettoyantes, qui leur permettent d’éliminer toutes les salissures, même les plus tenaces. C’est « l’effet lotus » dû à une combinaison de propriétés électriques et physiques à l’échelle du nanomètre, qui fait que les gouttes d’eau ne peuvent pas adhérer à la feuille, roulent sur elle en emportant les salissures. Les chercheurs sont aujourd’hui capables de fabriquer des vitres autonettoyantes s’inspirant de ces propriétés.

Le lotus sacré a aussi surpris les scientifiques il y a quelques années à cause de la longévité exceptionnelle de ses graines. En Chine, ils ont retrouvé des graines de lotus datant de plus de 1 000 ans dans le lit asséché d’un ancien lac. Ils les ont mis en culture… et ils ont réussi à les faire germer ! Cette propriété est sans doute due à la dureté et à l’étanchéité de l’enveloppe qui protège les graines.

Ils ont enfin constaté que les fleurs du lotus sacré sont « thermorégulatrices » : pendant la période de pollinisation, elles génèrent de la chaleur et peuvent augmenter la température ambiante jusqu’à 30 °C ! Il s’agirait d’un mécanisme sélectionné au cours de l’évolution pour attirer les animaux pollinisateurs.

Bijoux Fleur de Lotus

Omyoki propose des bijoux Fleur de Lotus, designés en France puis fait-main par des artisans de talent en Inde, au Népal et dans des communautés Tibétaines. Des créations originales, en éditions limitées, et parfois en pièce unique. Cette vidéo met en image, cette histoire de savoir-faire et d’artisans.
Chaque atelier a été visité, pour vérifier les conditions de travail, la qualité de vie et la rémunération juste des artisans. Une relation personnelle a été établie avec chaque artisan, autour d’innombrables thés et en passant des heures à discuter, comme il se doit dans les pays d’Asie.

♥ Retrouvez nos jolies photos sur Instagram, ou suivez-nous sur Facebook

Mandala, définition et symbolique - Omyoki

Mandala, un chemin vers soi

Le mandala est un dessin très élaboré, formé de cercles et de figures concentriques. Depuis l’aube des temps, le cercle est le symbole du cycle de la vie (naissance, maturité, mort, résurrection). Mais l’élaboré mandala vient de l’hindouisme et du bouddhisme. La peinture de ces graphismes est utilisée comme moyen pour canaliser l’esprit et susciter calme et paix intérieure. Mandala en sanskrit signifie cercle, et symbolise la sphère, l’environnement, la communauté.

Pourquoi on en parle ?

Notre logo est un mandala, l’aviez-vous remarqué ?

Définition du mandala bouddhiste

Dans le bouddhisme, le mandala est utilisé pour méditer et porter la réflexion sur l’impermanence de la vie. Le mandala est à la fois un résumé de la manifestation spatiale, une image du monde, et une représentation de puissances divines. Les mandalas sont remplis de symboles, qui ont tous un sens, et parfois de personnages mystiques. Certains, très élaborés et codifiés, en deviennent semi-figuratifs, semi-abstraits.

Le mandala de sable

Pour souligner l’impermanence des choses, les moines bouddhistes confectionnent à de rares occasions, des mandalas de sable. La plupart du temps, sa confection est effectuée par 4 moines, qui passeront des journées à tracer le mandala, tandis que les autres moines du monastère méditeront et prieront. Chaque moine se charge d’ ¼ du dessin et y dépose du sable coloré avec des pigments naturels. Ils se servent d’un petit outil en forme d’entonnoir, le chak-pur, pour déposer le sable quasiment grain par grain. Progressivement les dessins prennent forme pour devenir de véritables œuvres d’art. Une fois terminé, le mandala sera balayé, en un claquement de doigt.

Peintures

Au Népal, en Inde, au Tibet, les artisans peignent des mandalas. La plupart sont destinés à des temples bouddhistes mais aussi pour les maisons de bouddhistes.

Mandala et nature

Le mandala est le reflet de la nature. On l’y retrouve, de l’infiniment grand à l’infiniment petit : de la spirale des galaxies aux orbites planétaires de notre système solaire, des sphères célestes aux formes concentriques des cristaux, des flocons de neige, des fleurs ou des atomes.

Un peut de psychologie

En 1928 le psychanalyste Carl Jung introduit le mandala en Occident. Ses études lui montrent que lorsque des personnes traversent des phases difficiles, elles dessinent spontanément des formes de rosaces. Après avoir mené de nombreuses recherches, Jung en arrive à la conclusion qu’en termes psychologiques, le mandala représente la totalité de la personne. Il a recourt au dessin de mandalas pour le traitement thérapeutique de certains de ses patients. Pour Jung les mandalas inspirent la sérénité et le fait de les dessiner source de structure, d’équilibre, et d’harmonie.

Et de nos jours…

Aujourd’hui c’est un dessin que l’on retrouve partout, dans les tatouages, les bijoux, les coloriages pour enfants… Si vous souhaitez apprendre à fabriquer un mandala, voici un tuto très bien fait. Voici quelques-uns des bijoux mandala d’Omyoki.

Bague fleur de vie argent - Omyoki Pendentif fleur de vie argent - Omyoki 

L’histoire vous a plu? abonnez-vous à la newsletter!Abonnez-vous à la newsletter Omyoki - histoire de mandala et de bijoux

Collier mala, comment choisir?

Collier mala, comment choisir?

Composé de pierres semi-précieuses, de graines ou de bois, le collier mala peut être très précieux ou d’une simplicité extrême. Le mala est un support de méditation pour les bouddhistes et les hindouistes. Il sert à compter le nombre de mantras récités en boucle. Les bouddhistes utilisent le son, la vibration de la voix, pour canaliser l’esprit et le détacher du monde physique. La récitation des mantras, ces « prières », a vocation à apporter le calme et à diriger le mental vers la méditation.

Les bouddhistes du monde entier égrainent ce chapelet à divers moments de la journée; et lorsqu’il n’est pas utilisé, le portent autours du cou. Un mala se tient toujours de la main gauche. On l’égraine en tirant les grains vers soi, symbolisant ainsi que l’on tire les êtres hors de la souffrance et que l’on accumule du Karma positif lors de la pratique.

Origines du collier mala

Le terme « Mala » est un mot en Sanskrit (langue des textes religieux hindous et bouddhistes) qui signifie « guirlande de méditation ». A l’origine, les malas étaient surtout utilisés pour un style spécial de méditation appelé « Japa » qui signifie « réciter ».  C’est pourquoi les malas sont parfois appelés japa mala.

Comment choisir la bonne taille ?

Tailles de collier malas - Omyoki

Lorsqu’on achète un mala sur internet il est difficile de se rendre compte des différences de taille. La longueur d’un collier mala sera très différente si les perles sont de 8mm ou de 6mm.

La longueur d’un mala classique, avec 108 perles de 8 mm sera d’environ 50 cm, ou 1 mètre en déroulé. La longueur d’un mala de perles de 6 mm est d’environ 35 cm, ou 70 cm en déroulé.

Les grosses différences entre un mala multi-tour ou collier mala

Les malas multi-tours qui se portent au poignet sont des malas élastiques. Cela nécessite au mala d’être très léger. Les malas multi-tours sont en général composés des perles de 6 mm ou de graines légères. Les colliers mala, eux, sont composés de perles de 8 mm, 9 mm, ou plus grandes, enfilées sur du fil épais et résistant. Il est souvent impossible de porter un collier mala traditionnel en multi-tours au poignet car la longueur correspond rarement.

Pourquoi 108 perles ?

Il existe plusieurs raisons ou concepts concernant le nombre de 108 perles :

  • 108 sentiments : d’après les bouddhistes, il existe 108 sentiments. 36 en lien avec le passé, 36 en lien avec le présent et 36 en lien avec le futur.
  • Bouddha possède 108 noms. Dans l »hindouisme, certains dieux possèdent aussi 108 noms.
  • Bouddha a dû subir 108 épreuves pour atteindre l’illumination.
  • Selon le bouddhimse, il existe 108 souffrances spirituelles (kleshas).
  • En yoga ou tai chi, il existerait 108 positions ou mouvements.
  • Les Upanishads, cet ensemble de textes sacrés et philosophiques formant la base théorique de la religion hindoue, sont au nombre de 108.
  • Les chiffres 1, 0 et 8 : Dans l’hindouisme, le chiffre 1 représente dieu, 0 signifie le vide et l’humilité trouvé dans la pratique spirituelle et le 8 symbolise l’infinie.
  • Dans le bouddhisme, il existe 108 péchés à éviter, et 108 vertus à cultiver.

Clin d’œil culturel

Chez les chrétiens, le chapelet est un instrument de prière. Il est composé de 53 grains, soit 5 séries de 10 prières et 5 grains de prières variées.

Chez les musulmans, le chapelet ou tasbih est utilisé pour réciter la répétition incluant les 99 noms d’Allah ainsi que la glorification de Dieu après les prières. Il se tient de la main droite.

Petite introduction à la méditation