Catégorie : Histoire de bijoux

Bijoux ethniques Omyoki

Voyage de création en cours !

La création de nouveaux bijoux ethniques et de bijoux bohochic est en cours depuis le mois de Février ! En effet, je (Stéphanie, la fondatrice d’Omyoki) suis de nouveau en voyage en Inde et au Népal pour travailler avec les artisans locaux sur de nouveaux modèles.

Les pierres semi-précieuses ont été choisies une à une, avec quelques nouveautés, notamment le rubis étoilé, le jaspe bumblebee, le jaspe océan, la tourmaline, l’azurite, le quartz rutile… Les pierres naturelles phares restent la pierre de lune, la labradorite, et la turquoise. Ce fut un grand plaisir de choisir les pierres, leur formes, leur coloris, leur pureté… Chaque sélection de pierres semi-précieuse est l’occasion de déballages incroyables, à faire briller les yeux. On passe des heures et des journées à discuter pierres, sertissage et modèles ! L’envie de tout choisir et de faire fabriquer des quantifiés incroyables de bijoux est grande mais il faut savoir rester dans une production raisonnée !

En Asie les artisans ont l’habitude de travailler tranquillement, en produisant quelques pièces pour chaque modèle. Tout les bijoux sont fait-main, de A à Z. Il est facile de créer des pièces uniques mais toujours très compliqué de faire produire le même bijoux en quantité. Omyoki s’efforce de coller un maximum aux us et coutumes locaux. Nous respectons et tendons à promouvoir les savoir-faire traditionnel indiens et népalais. Une avalanche de nouveaux bijoux ethniques et modernes vous attendent les prochains mois ! Car pour être au diapason avec ce rythme indiens et népalais, les bijoux sont créés en pièces uniques ou en mini collections. De cette manière, chaque artisan apporte un maximum d’attention à la création de chaque bijou. C’est le respect du travail unique, du travail fait-main, du travail au rythme asiatique, bien loin des créations à la chaîne ! Il en résulte un travail fait avec amour et attention, où chaque artisan a le plaisir du travail accompli.

Artisan bijoux indiens
Mode éthique, création de bague artisanale

Dans la continuité de ce trait d’union entre notre monde occidental et des pays en voie de développement aux savoir-faire ancestraux, nos designs de bijoux sont une fusion de styles, à la croisée des chemins entre orient et occident. Omyoki s’appuie toujours sur les designs traditionnels asiatiques, en apportant une touche moderne et occidentale.

Ce printemps l’accent a été mis sur la diversification des pierres semi-précieuses, des bagues ajustables et des bijoux dorés. Les bijoux ethniques et les bijoux chics et sobres en argent restent au cœur des collections Omyoki, avec un peut plus de bijoux bohochic dorés.

Les nouveaux bijoux ethniques et bohochic sont en cours de création pour les prochains mois. Cela prendra encore un peut plus d’un mois pour que les premiers bijoux arrivent ! A suivre…

Pour recevoir nos ventes privées et les notifications d’arrivée des nouveaux bijoux n’hésitez pas à vous abonner.

 

A bientôt sur Omyoki !

♥ Retrouvez nos jolies photos sur Instagram, ou suivez-nous sur Facebook

Mode éthique, création de bague artisanale

Mode éthique! Optez pour des bijoux issus du commerce équitable

Et si vous optiez pour une mode éthique ?!

Une ligne de bijoux ethniques en argent bohochic

Omyoki propose une ligne de bijoux ethniques en argent issus du commerce équitable. Des bijoux fait-main par des artisans de talent que nous sommes allés cherchés au cœur de l’Asie, en Inde, au Népal, en Thaïlande et en Indonésie.

Le style de nos bijoux ethniques est largement influencé par les arabesques indiennes. La plupart de nos créations ont été imaginés en collaboration avec des artistes du Rajasthan, une région du nord de l’Inde réputée pour ses savoir-faire en matière d’orfèvrerie et de taille de pierre. Vous trouverez aussi des pièces originales faites par des tribus Karen du nord de la Thaïlande et d’autre bijoux aux parfums d’ailleurs.

Avec Omyoki vous optez pour une mode éthique et contribuez à un commerce équitable. Vous achetez des bijoux fait-main par des artisans de pays en voie de développement et ainsi soutenez l’artisanat local et des familles de petits artisans.

Nous travaillons avec des artisans choisis, et nous avons visités chaque atelier pour nous assurer d’une bonne qualité de conditions de travail, le non emplois d’enfants, un respect de chaque artisan. Omyoki propose des prix justes, aussi bien pour les artisans que pour ses clients. C’est ainsi que nous nous engageons à un commerce équitable.

Des bijoux ethniques en argent

Nos bijoux ethniques aux parfums d’ailleurs sont des compositions en argent 925 et en pierres fines naturelles. Les pierres semi-précieuses viennent majoritairement de la région de fabrication des bijoux. Nous avons privilégié la pierre de lune, le quartz rose, la labradorite, la turquoise et d’autres pierres naturelles venant d’Inde et des alentours.

Craquez sur des designs bohème ou plus épurés! Des créations réalisées avec soin et alliant style ethniques et mode occidentale contemporaine.

♥ Retrouvez nos jolies photos sur Instagram, ou suivez-nous sur Facebook

Bijoux artisanaux Omyoki

Bijoux artisanaux Omyoki

Les bijoux artisanaux Omyoki sont fait main par des artisans d’Inde, du Népal, de Thaïlande, d’Indonésie. Découvrez leur savoir faire d’artisan dans cette vidéo.

Nous vous présentons quelques-unes des personnes qui travaillent avec Omyoki. La fabrication des bijoux artisanaux est faite par des locaux qui sont devenus des amis. Les ateliers ont tous étés visités et les conditions de travail vérifiées, dans un soucis de proposer des bijoux éthiques.

Bijoux artisanaux Omyoki, fait-main

L’atelier de Mahesh au Népal

Mahesh habite les faubourgs de Katmandou, dans la maison familiale, avec ses parents, sa femme et ses 2 enfants. Il fabrique des malas et des bracelets en perles depuis 14 ans ! 14 ans à enfiler des perles, avec patience, douceur et tranquillité. Mahesh est très religieux, quand il enfile des perles il semble être en train de méditer. Il se dégage de cette personne un calme absolu, une force paisible. Bien connu dans son quartier, il n’est pas rare de voir à son échoppe un ou deux amis des alentours venus discuter et boire le thé. Mahesh me fut présenté il y a quelques années par un polonaise, professeur bénévole dans un village népalais depuis plus de 7 ans. Une rencontre formidable.

L’atelier de Govin en Inde

L’atelier de bijoux artisanaux est niché au cœur du Rajasthan. Cette région du nord-ouest de l’Inde est depuis la nuit des temps réputée pour ses savoirs-faire en matière de bijouterie. Le Rajasthan est une région très haute en couleur et d’une richesse culturelle immense. Ce n’est pas pour rien que c’est l’une des destinations les plus touristiques de l’Inde. J’ai rencontré Govin en 2017, grâce à plusieurs amis commerçants en Europe. Tous m’ont conseillé d’aller voir Govin et quelle rencontre ! Govin, Muku, Eddy, et quelques artisans travaillent avec ferveur l’argent, sertissent, brossent, polissent. L’atelier est une vrai caverne d’Ali Baba, regorgeant de mille pierres semi-précieuses. Pas de machine, mis à part de quoi polir ! Tous les bijoux en argent sont faits à la main, de A à Z. Oubliées les machines, même les plus simples. C’est d’autant plus incroyable de voir naître ces bijoux fait main.

L’atelier de Fon & Lek en Thaïlande

L’atelier de Lek se situe au nord de la Thaïlande, à proximité de la frontière Birmane. Les Karen, tribus des montagnes du nord sont très habiles de leur mains. Les Karen travaillent le tissu et l’argent et sont réputés pour leurs bijoux artisanaux en argent. Contrairement à beaucoup de pays ils utilisent de l’argent plus pur, composé de 95 à 98% d’argent, au lieu de 92,5%, qui est le standard. J’ai rencontré Fon et Lek tout d’abord à Bangkok, car elles y descendent faire le marché. Croyez-le ou pas mais la communication a tout d’abord été bien compliquée car les Thaï ne sont pas si anglophones que ça ! A force de gestes et de temps nous avons finis par nous comprendre. Je me suis rendue quelques fois dans le nord de ce pays et la créativité, les couleurs et l’ingéniosité qu’on y trouve sont incroyables.

Bijoux artisanaux Omyoki - abonnez-vous à la newsletter

Découvrez aussi nos jolies photos de bijoux artisanaux sur Instagram, ou suivez-nous sur Facebook.

Larimar, une pierre rare - Omyoki

Larimar, une pierre rare

Le larimar, une pierre fine qui a une si belle histoire! Cette mystérieuse pierre bleu et vert d’eau nous vient tout droit de République Dominicaine. C’est le seul gisement de larimar au monde. Il a été découvert dans les année 1900 par un prêtre mais le gouvernement lui refusa de l’extraire. Ce n’est qu’à partir de 1975 qu’il a été exploité par Miguel Mendez qui réussit à obtenir le droit d’exploitation. Il donne à la pierre semi-précieuse le nom de sa fille Lari, auquel il ajoute le mot “mar”, mer en espagnol. D’où le nom de larimar. La mine de Bahoruco a créé toute une économie locale et offre du travail à de nombreux habitants de la région. Du travail dans la mine mais aussi dans de nombreuses bijouteries locales, au musée de Santo Domingo.

Exploitation du Larimar

Pour vous mettre dans l’ambiance, vous pouvez regarder la vidéo de présentation du musée des bijoux larimar.

La mine de larimar, située à proximité de Los Chupaderos est exploitée de deux façons différentes. Une partie est gérée par l’Etat de République Dominicaine avec des moyens mécaniques. L’autre partie est minée par de petits exploitants locaux qui travaillent avec des moyens archaïques. Voilà une autre vidéo qui montre la simplicité des moyens mis en oeuvre.

Astuce d’entretien

Le larimar est photosensible, le ranger dans le noir évitera qu’il perde de sa couleur au fil des années.

Les propriétés du Larimar

En lithothérapie le larimar est réputé être une pierre d’une extrême douceur, qui apporte calme et équilibre. La pierre stimule les centres vitaux et l’auto guérison. Il stabilise le système nerveux et accentue la joie de vivre. Pierre de bien-être, il est recommandé de porter le larimar près du corps. On peut aussi l’associer à d’autre pierre (cristal de roche, turquoise, calcédoine…)
Couleurs: Bleu clair à Bleu vert
Les Chakras: chakras de la gorge et du plexus solaire.

Bijoux en larimar

Découvrez nos bagues en argent et larimar, entièrement faites la main. Des bijoux au design moderne et épuré, pour une belle mise en valeur de la pierre fine.

  

Bracelet Arbre de vie en argent 925

L’arbre de vie, symbole intemporel

L’ arbre de vie est le symbole de l’évolution, de l’origine commune, mais aussi de l’union entre le terrestre et le céleste. Le signe de l’arbre de vie a été utilisé depuis les débuts de l’histoire et sur les cinq continents.

L’arbre de vie selon Darwin

Darwin a proposé un arbre de vie pour représenter l’origine commune de tous les êtres vivants. Le rapport ou lien entre les oiseaux et les dinosaures a été représenté à l’aide de cet arbre. Il est également possible d’établir l’analogie entre le système de classification biologique et le concept de l’arbre de vie. Dans ce système, une espèce donnée peut être retracée grâce à ses racines.

L’arbre de vie en Occident

En Occident l’arbre de vie présente un lien avec les 4 éléments. L’arbre puise sa nourriture dans la Terre mais se nourrit également de la lumière du Soleil, boit l’Eau de pluie qu’il reçoit, et grandit grâce au Vent. Le Feu (Soleil) lui donne donc l’énergie, l’Eau (Pluie) lui procure l’existence et la vie ; l’Air (Vent) lui donne la croissance et le mouvement ; et la Terre lui donne une base, une forme. Nous avons donc là les 4 éléments présents en l’arbre (Feu-Eau-Air-Terre), et ses 4 caractéristiques structurelles (Fond, Vie, Mouvement, Forme). Ces 4 catégories se révèlent être également les 4 divisions en l’homme : Tête/Feu, Poumons/Air, Intestins/Eau, jambes/Terre.

L’arbre de vie dans le Bouddhisme

Dans le bouddhisme l’arbre de vie symbolise la connaissance salvatrice qui délivre l’être de ses illusions. Il s’agit d’un Ficus bengalensis qui pousse en Inde, au Népal, etc., porteur de petites figues mais non comestibles. C’est au pied de cet arbre que Siddharta Gautama connût l’illumination et devint le Bouddha, l’Éveillé, ou l’Éveilleur. Il aimait, en effet, se tenir sous cet arbre pour enseigner la voie à ses disciples.

L’arbre de vie dans les bijoux

On retrouve l’arbre de vie dans beaucoup de bijoux. Le symbole véhicule une image très forte et rassemble de nombreux concepts. Il est très apprécié en Europe et en Occident. Voici quelques exemples de bijoux contemporains. Découvrez plus de photos de bijoux zen et tendance sur notre Instagram:

Bracelet arbre de vie en argent - bijoux de créateurs - Omyoki Boucles d'oreilles argent massif arbre de vie Boucles d'oreilles argent arbre de vie ovale

Bijoux tibétains, histoire, photos, bijoux tibétains en ligne

La mystérieuse histoire des bijoux tibétains

Nos bijoux tibétains ne viennent pas du Tibet mais sont plutôt fabriqués par des tibétains dans les communautés de réfugiés basés en Inde du nord ou au Népal. De grandes communautés tibétaines ont fuis le Tibet, annexé par la Chine dans les années 50, pour s’implanter en Inde et au Népal. D’ailleurs, le Dalaï-lama et le gouvernement tibétain en exil, se trouvent à Dharamsala, au nord de l’Inde.

L’âme des bijoux tibétains

Les bijoux n’ont jamais été portés par les tibétains juste pour s’embellir. En effet, les bijoux tibétains sont liés au bouddhisme, ou servent d’amulettes. Aujourd’hui les plus connus en Occident sont les colliers / bracelets mala, sorte de chapelet tibétain que les moines égrainent en récitant leurs 100 prières (108 perles : 100 prières et 8 oublis). Ces malas sont maintenant déclinés en colliers, en bracelets multi-tours ou bracelets fins, aussi appelés bracelets porte-bonheur ou bracelets zen.

Amulettes et portes-chance

Dans le temps les bijoux tenaient lieux de réserve bancaire, ou d’indicateur de statut social. La plupart des bijoux faits de métaux précieux, en argent ou en or, étaient considérés comme de bonne augure et porte-chance. Dans le sud du Tibet, une femme qui ne portait pas de coiffe ornementale était signe de malchance. Cela conduisit les femmes à dormir avec leurs énormes coiffes jusqu’aux années 50.

Les bijoux tibétains, symbole social

Pour les hommes, les bijoux étaient un symbole de leur position dans la société. De même que l’arme à feu, l’épée et la selle, l’amulette d’un homme était un indicateur de statut social. « Arme à feu, épée », je vois d’ici votre surprise mais oui certains tibétains étaient de grands combattants. Les Tibétains du Kham, mieux connus sous le nom de Khampa / Khamba, sont traditionnellement connus comme les guerriers du Tibet. Les Khampa suivent une autre branche du bouddhisme connus.

Que ce soit de Pékin ou de Lhassa, les Khampa ont toujours résisté aux étrangers. Tout au long de leur longue histoire, les Khampa ont combattu tous ceux qui essayaient de s’installer dans leur région. Au début du 20ème siècle, plusieurs explorateurs européens et américains furent tués par les Khampa – dont Jules-Léon Dutreuil de Rhins, Louis Victor Liotard et Albert Shelton. Le Kham est l’une des trois principales régions du Tibet. Le Kham est 2 fois plus grand que la Suède ou la Californie.

Les bijoux tibétains contemporains

Les malas sont très prisés en Europe et en Occident. Ces colliers / bracelets sont des supports de méditation et servent à compter les « Om mane padme um ». Les tibétains fabriquent aussi de très jolis pendentifs boîte à prières, en argent massif.

Retrouvez nos jolies photos sur Instagram et nos bijoux en ligne.

Bijoux népalais histoire, photos, bijoux népalais en ligne - Omyoki

Bijoux du Népal, histoire

Les bijoux du Népal sont essentiellement fabriqués par les Newar, une ethnie népalaise, habitant Katmandou et ses alentours. Les Newar sont des artisans reconnus depuis des siècles et leur histoire est étroitement liée au Tibet.

Les bijoux du Népal à travers les siècles

Vers le 11ème siècle, le Népal et le Tibet avaient des liens commerciaux très forts. Les artisans népalais importaient du Tibet : turquoise, corail, lapis lazuli et toutes sortes de pierres semi-précieuses. Les artisans Newar travaillaient aussi le bois, le métal et les perles. Au 12ème siècle, ces artisans népalais commencèrent à migrer au Tibet et à travailler pour les grands monastères. Les bijoux népalais devinrent populaires pour tous au Tibet, puis synonyme de richesse. En raison de la situation politique instable au Tibet dans les années 50, la plupart des artisans de bijoux rentrèrent à Katmandou entre 1950 et 1960.

Matières des bijoux du Népal

La plupart des bijoux du Népal sont en laiton, en cuivre et en argent. Quelques bijoux sont en or de 22 carats (jaune foncé). Les bijoux étaient composés de turquoise et corail jusqu’au 16ème siècle. Ensuite les népalais utilisèrent d’autres pierres, notamment des rubis et des saphirs venant du Sri Lanka et de Birmanie. Aujourd’hui ils utilisent beaucoup de pierres semi-précieuses, venant d’Inde : améthyste, ambre, jade, agate, grenat, lapis lazuli, cornaline et opale. L’os de yak, les perles de bois et les graines sont également populaires dans les bijoux népalais.

Les bijoux du Népal contemporains

Aujourd’hui les népalais sont réputés pour leur travail de l’argent et leur capacité à sertir et monter les pierres semi-précieuses. On trouve de très belles pièces en argent gravé, avec des symboles bouddhistes ou hindouistes. Très tendance,  les malas et les bracelets zen, ces colliers/bracelets en pierres semi-précieuses, en bois ou en graines, ont beaucoup de succès. Vous l’aurez compris, les bijoux népalais restent fortement liés au bouddhisme.

Retrouvez nos jolies photos sur Instagram, et nos bijoux népalais en ligne.

Bijoux indiens - Omyoki, les bijoux fait-main & éthiques

La fabuleuse histoire des bijoux indiens

Les bijoux indiens proviennent essentiellement du Rajasthan. Cette région du nord-est de l’Inde est depuis la nuit des temps réputée pour ses savoirs-faire en matière de bijouterie. Le Rajasthan est une région très haute en couleur et d’une richesse culturelle immense. Ce n’est par pour rien que c’est l’une des destinations les plus touristiques de l’Inde.

Les bijoux indiens, une histoire millénaire

Les fouilles archéologiques ont révélé que les Indiens créaient des bijoux en or, en argent et en pierres précieuses depuis la préhistoire. Les Moghols ont influencés les bijoux indiens avec leurs techniques de ciselage développées, tandis que les artisans du Rajasthan apportaient leur technique d’émaillage. En Inde, le bijou symbolise les croyances, il est associé à la richesse, au pouvoir, au statut social, à la caste, ainsi qu’à la beauté. On dit que les bijoux indiens ont le pouvoir des dieux et des déesses. Les bijoux sont présents depuis l’architecture des temples et palais, aux peintures.

L’importance des pierres semi-précieuses dans les bijoux indiens

L’Inde a longtemps été un pourvoyeur de gemmes : pierres précieuses, semi-précieuses, et perles (dont les Moghols étaient très friands). Et c’est en Inde que l’on a découvert le premier gisement de diamant du monde, dans la mine du Golconde. En Europe, du 17ème au 18ème siècle  le diamant était importé d’Inde. Ce grand pays est aussi producteur de saphirs, rubis, émeraudes, opales, ainsi que de pierres semi-précieuses comme la tourmaline, le grenat, la pierre de lune, etc…Bombay et Jaipur sont les principaux centres de négoce de pierres précieuses et semi précieuses. La plupart des bijoutiers d’Asie du sud-est fabriquent leurs bijoux avec des pierres venant d’Inde.

Les bijoux indiens contemporains

Aujourd’hui les artisans indiens sont connus pour leur pouvoir d’adaptation fascinant. Ils sont tout autant capable de créer des bijoux ethniques très travaillés que des designs modernes et épurés. Retrouvez nos magnifiques photos sur Instagram. Omyoki propose une jolie palettes de bijoux indiens au design moderne et épuré, avec quelques pièces ethniques. Des bijoux indiens en éditions limitées et qui sont en grande partie co-designés avec les artisans locaux.

Bijoux indiens - creoles en argent massif Bague 3 anneaux argent femme Créoles argent plates gravées Bague argent quartz rose, ajustable 

Découvrez nos bijoux de créateurs