Mandala, un chemin vers soi

Mandala, définition et symbolique - Omyoki

Le mandala est un dessin très élaboré, formé de cercles et de figures concentriques. Depuis l’aube des temps, le cercle est le symbole du cycle de la vie (naissance, maturité, mort, résurrection). Mais l’élaboré mandala vient de l’hindouisme et du bouddhisme. La peinture de ces graphismes est utilisée comme moyen pour canaliser l’esprit et susciter calme et paix intérieure. Mandala en sanskrit signifie cercle, et symbolise la sphère, l’environnement, la communauté.

Pourquoi on en parle ?

Notre logo est un mandala, l’aviez-vous remarqué ?

Définition du mandala bouddhiste

Dans le bouddhisme, le mandala est utilisé pour méditer et porter la réflexion sur l’impermanence de la vie. Le mandala est à la fois un résumé de la manifestation spatiale, une image du monde, et une représentation de puissances divines. Les mandalas sont remplis de symboles, qui ont tous un sens, et parfois de personnages mystiques. Certains, très élaborés et codifiés, en deviennent semi-figuratifs, semi-abstraits.

Le mandala de sable

Pour souligner l’impermanence des choses, les moines bouddhistes confectionnent à de rares occasions, des mandalas de sable. La plupart du temps, sa confection est effectuée par 4 moines, qui passeront des journées à tracer le mandala, tandis que les autres moines du monastère méditeront et prieront. Chaque moine se charge d’ ¼ du dessin et y dépose du sable coloré avec des pigments naturels. Ils se servent d’un petit outil en forme d’entonnoir, le chak-pur, pour déposer le sable quasiment grain par grain. Progressivement les dessins prennent forme pour devenir de véritables œuvres d’art. Une fois terminé, le mandala sera balayé, en un claquement de doigt.

Peintures

Au Népal, en Inde, au Tibet, les artisans peignent des mandalas. La plupart sont destinés à des temples bouddhistes mais aussi pour les maisons de bouddhistes.

Mandala et nature

Le mandala est le reflet de la nature. On l’y retrouve, de l’infiniment grand à l’infiniment petit : de la spirale des galaxies aux orbites planétaires de notre système solaire, des sphères célestes aux formes concentriques des cristaux, des flocons de neige, des fleurs ou des atomes.

Un peut de psychologie

En 1928 le psychanalyste Carl Jung introduit le mandala en Occident. Ses études lui montrent que lorsque des personnes traversent des phases difficiles, elles dessinent spontanément des formes de rosaces. Après avoir mené de nombreuses recherches, Jung en arrive à la conclusion qu’en termes psychologiques, le mandala représente la totalité de la personne. Il a recourt au dessin de mandalas pour le traitement thérapeutique de certains de ses patients. Pour Jung les mandalas inspirent la sérénité et le fait de les dessiner source de structure, d’équilibre, et d’harmonie.

Et de nos jours…

Aujourd’hui c’est un dessin que l’on retrouve partout, dans les tatouages, les bijoux, les coloriages pour enfants… Si vous souhaitez apprendre à fabriquer un mandala, voici un tuto très bien fait. Voici quelques-uns des bijoux mandala d’Omyoki.

Bague fleur de vie argent - Omyoki Pendentif fleur de vie argent - Omyoki 

L’histoire vous a plu? abonnez-vous à la newsletter!Abonnez-vous à la newsletter Omyoki - histoire de mandala et de bijoux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *